On a discuté avec Naë

On a discuté avec !

Hello Naë, tu peux te présenter rapidement  ?

Je suis une jeune artiste originaire de Bordeaux qui habite maintenant à Paris ! Je suis autrice, compositrice et interprète.  

Crédit : Joanna Doukov

Tu t’es toujours destinée à faire de la musique ? 

J’ai commencé par la danse, j’étais au conservatoire mais en parallèle à la maison j’étais plongée dans le son par un papa musicien. J’ai plus penché vers la musique au lycée parce que j’ai dû arrêter la danse brutalement… Donc pour compenser, je me suis mise à fond dans le son ! C’est là que j’ai commencé les tremplins, concerts… Tout ce qui a fait que je me suis dit c’est ça ta voie ! 

La danse est un milieu hyper concurrentiel, tu le ressens dans le milieu de la musique ? 

Oui aussi, je pense que c’est propre à chaque genre musical… Entre les rappeurs y a ce truc assez égotrip ! Dans la pop et surtout quand t’es une artiste féminine t’es souvent exposée à des comparaisons. Moi ça me pèse pas mais c’est même au-delà de la musique… En tant que femme en général, il y a cette mise à l’épreuve, ça peut être super lourd. Aussi y’a la différence entre une femme et un homme dans la musique. Bien que j’aime croire que c’est en train d’évoluer… J’ai connu des phases où je me suis demandée c’est parce que je suis une meuf en fait ou c’est juste parce que le mec est con (rires).

C’est quoi tes inspis ?

Je suis en perpétuelle inspi dans le sens où tout ce qui m’entoure, ça s’emmagasine dans un coin de ma tête. Pour l‘écriture je m’inspire direct de ce que je peux vivre, ressentir. J’aime bien le romancer parce que ça peut être très lourd ce truc un peu autobiographique … J’essaye de les orienter là où tout le monde peut s’identifier mais sans que ce soit trop générique ! 

Parle-nous de ton EP “Nombreuses”

C’est un projet que j’ai commencé il y a quelques années. Je m’étais pas projetée dans un EP. Il y a eu le covid qui a favorisé l’isolement et l’envie de s’affranchir un peu, de se vider la tête donc je passais mon temps au studio. Ce qui m’a permis de rencontrer des artistes, des producteurs et moi de me rencontrer musicalement même si on est en perpétuelle évolution ! J’ai réussi après deux ans à me trouver un peu et je me suis dis j’ai envie de sortir quelque chose avant l’album. J’ai sélectionné 8 morceaux que j’avais composés et en est sorti “Nombreuses”.

Pourquoi ce nom ? 

Nombreuses” pour plein de raisons ! Déjà sur deux ans j’ai beaucoup cheminé artistiquement… C’est la multitude de personnalités que je peux incarner, dans lesquelles je suis tout à fait moi et sincère ! Ça va de paire avec les différents genres musicaux, envies, influences musicales que j’embrasse. Je suis “Nombreuses”… 

Pourquoi tu es passée de l’anglais au français ?  

Mon père chantait que des standards anglophones, mais j’ai vite ressenti le besoin de chanter en français, ma langue natale ! J’avais l ‘intention de plus me livrer, d’être transparente. C’est un exercice qui prend du temps… C’est pour ça que j’ai coécrit avec Jérôme Attal qui est parolier et c’est ouf mais il m’a donné des clefs qui me permettent d’écrire un peu plus seule. 

Comment tu t’es retrouvée à faire les premières parties de Eddy De Pretto, Chilla, Dinos ou encore Soprano ? 

Ça c’est incroyable, de mes 16 ans à mes 24 ans j’étais en indé totale ! J’ai commencé par Soprano, Eddy de Pretto puis Chilla que j’ai rencontré via les réseaux. Tout ça, c’est du bouche à oreille et j’avoue c’est une chance de ouf, j’ai jamais galéré à faire du live avant le covid (rires) là c’est la galère. 

Raconte-nous ton passage sur la planète rap de Chilla ? 

Oh whoa ! C’était particulier (rires)… Elles étaient trop chaudes les meufs, moi j’arrive avec ma p’tite sauce soul je me suis dis là, c’est casse gueule ! Mais j’avais envie de le faire parce que Chilla elle est au top, elle m’a donné grave de force et je suis un caméléon, j’avais envie de voir ce que ça disait une radio avec des meufs qui font des freestyles. C’était le goût du challenge de faire son truc sur Skyrock et je suis contente de l’avoir fait mais c’était pas évident ! J’avoue j’ai deux trois haters qui m’ont mis cher genre “depuis quand Skyrock c’est RTL” (rires), ça fait partie du jeu. 

T’as aussi bossé sur l’album de Nekfeu ? 

Oui c’était assez ouf ! En fait, je balançais des vidéos sur Insta pour tester un peu des sons et en 2017 j’ai échangé avec Nekfeu. Son producteur m’a écrit, ils ont kiffé un de mes titres et ont voulu sampler le truc et je suis rentrée au studio avec eux… J’étais pas encore signée et c’est génial de le faire en direct. Quand on est en maison de disque c’est eux qui vont contacter l’artiste et c’est tout ce que je déteste, c’est pas fluide… Là, c’était naturel c’est pour ça j’ai kiffé ! 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Naë (avec un tréma) (@nae_music)

Ton feat de rêve ? 

J’appréhende trop cette question (rires) ! C’est Ry X, je kifferais trop ce serait énervé ! Mais en France sinon j’ai pensé à un feat avec genre Laylow, faudrait je fasse un feat avec quelqu’un d’éloigné  de mon univers. Sinon Pomme, elle est trop forte !  

Un projet que t’attends avec impatience ? 

Rihanna parce que ça fait 10 ans qu’on attend son album ! Juste pour voir ce que ça dit à un moment faut qu’elle se réveille aussi (rires).  

Tu passes le Cimer à qui ?

À mes parents qui m’ont encouragé et qui m’encouragent et à toutes les personnes qui contribuent à mon évolution artistique et humaine et Cimer à l’univers aussi ! 

Fais tourner si t'as kiffé !

Les dernières actus !

On a discuté avec !
21-05-2022
On était au concert de Joysad
On a discuté avec !
20-05-2022
Tiakola nous balance Coucher De Soleil
On a discuté avec !
Stavo envoie le clip de Haut Risque
On a discuté avec !
Keroué et Callabero débarquent avec Felice
On a discuté avec !
19-05-2022
On a discuté avec HillyWav
On a discuté avec !
Cloé Mailly dévoile therapy, son nouvel EP
On a discuté avec !
18-05-2022
Hatik s’associe à Rockstar pour La Force
On a discuté avec !
Le retour de Nekfeu et du S-Crew ?
On a discuté avec !
17-05-2022
Grödash et A2H envoient le clip de Kubiak
On a discuté avec !
Le 313 sort le clip de Ailleurs